Marilyn Monroe

19 mai 1962 – Les coulisses du « Happy Birthday Mister President »

La dernière rencontre entre Marilyn Monroe et JFK

Partager

Le tournage de Something’s Got to Give devait démarrer le 9 avril 1962. Victime d’une sinusite chronique, Marilyn Monroe est vraiment malade. Les jours passent, la Fox se demande si elle véritablement incapable de tourner (ce qui est le cas), craint une dépression ou un sabotage de l’actrice clairement sous-payée par le studio. Le 30 avril, elle tente de tourner mais s’effondre 90 minutes plus tard. Elle doit être raccompagnée à son domicile.

Le 14 mai, Marilyn Monroe va mieux. Elle revient sur le plateau. La rumeur court qu’elle compte se rendre le samedi 19 mai au Madison Square Garden pour le Gala d’anniversaire de John F. Kennedy (ses 45 ans). Elle commande une robe à 6000 dollars pour l’occasion. Mais n’est pas forcément la bienvenue. La Fox la menace de renvoi si elle se rend à New-York. Des responsables du parti démocrate demandent à Richard Adler, le coordinateur du Gala, de l’éliminer du programme. La rumeur de la relation entre le président et l’actrice grandissant.

Mais  la star était bien décidée à chanter son « Happy Birthday » au président des Etats-Unis.

Ce 19 mai 1962, dans sa loge du Madison Square Garden, Marilyn est terrifiée. Mickey Song, son coiffeur ce soir-là, raconte : « Pendant que je m’occupais d’elle, elle était extrêmement nerveuse et crispée. La porte était ouverte. Bobby Kennedy – Ministre de la Justice et frère de JFK – faisait les cents pas dehors, l’œil fixé sur nous. Finalement il est entré et a refermé la porte après m’avoir dit de sortir. Il est resté à l’intérieur une quinzaine de minutes. » Le coiffeur entendit une dispute. Bobby se montrant vulgaire. En sortant il dit qu’elle était une « sacrée salope ». Lorsque Mickey Song revint dans la loge, Marilyn était tout échevelée.  Elle s’efforça de sourire et lui demanda de l’aider à s’arranger.

Stressée avant d’entrer en scène, l’actrice tente de se calmer avec du champagne. JFK était lui assis tranquillement dans la salle, cigare en bouche. Et sans sa femme, Jackie, partie en Virginie pour une randonnée à cheval… motivée par la présence de Marilyn Monroe au Gala.

Peter Lawford, acteur, beau-frère de JFK, et ami de Marilyn se charge de la présenter. A ce moment sa robe craque, quelques secondes  se passent. Elle entre sur scène devant 15.000 personnes qui l’ovationnent, et… entre encore un peu plus dans l’Histoire avec ce moment :

Épuisée nerveusement, fatiguée par ses restes de sinusite, elle ne rentre pas, elle veut assister à la fête d’après Gala d’Arthur Krim. Elle s’y rend. Objet de tous les regards, elle est félicitée de toute part pour sa prestation et sa tenue. Un peu plus tard, JFK, Bobby et Marilyn ont une discussion animée en marge de la soirée. Ce qui n’empêche pas  Marilyn  et   Bobby de danser à cinq reprises ensemble, sous les yeux de sa femme Ethel, furibonde.

Marilyn Monroe ne reverra jamais plus John Kennedy.

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Close

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur