Marilyn MonroeRassembler ce qui est épars

Boris Cyrulnik et le fantôme Marilyn Monroe

Partager

Selon Boris Cyrulnik, célèbre neuro-psychiatre, Marilyn Monroe était psychiquement morte parce qu’elle n’a pas reçu d’amour durant son enfance. C’était un fantôme. Personne n’a su voir que la douce et jolie femme n’était pas revenue à la vie, après ses multiples abandons.

Boris Cyrulnik Le Murmure des fantômes
Boris Cyrulnik
Le Murmure des fantômes
Editions Odile Jacob

« Elle n’a jamais été vivante. On a été piégé par son apparence tellement elle était belle et chaleureuse. Elle a toujours été morte. Il n’est pas nécessaire d’être mort pour ne pas vivre. Elle n’a jamais vraiment vécu. Personne n’a compris. Elle restait dans son lit pendant des semaines  sans boire, sans se laver, sans manger, et personne ne s’en est inquiété. Tout le monde était piégé par sa belle image. Il aurait fallu que quelqu’un entre dans son monde. Et à part Joe Di Maggio, le joueur de baseball, personne n’a tenté d’entrer dans son monde. Les « normaux » ont préféré se contenter de son image et la laisser souffrir. Lui, il lui a tendu la main. Quand elle était mal, elle a continué à lui téléphoner. C’était le seul qui la faisait vivre un peu, expliquait-il en 2003 sur France 2. Aurais-je pu la sauver ? A coup sûr… j’ai réussi à me le faire croire en tout cas… J’aurais aimé. J’en ai eu des filles comme ça, chaleureuses, intéressantes, et qui ont pu s’en sortir en faisant une rencontre, une seule. Celle qui est fondatrice et permet de prendre un virage. Et elle se sont reconstruites ensuite. »

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Close

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur