Marilyn Monroe

La femme qui en savait trop

Bobby Kennedy avait beaucoup parlé à Marilyn Monroe

Partager

« La crise des missiles de Cuba est une suite d’événements survenus du 16 octobre au 28 octobre 1962 et qui ont opposé les États-Unis et l’Union soviétique au sujet des missiles nucléaires soviétiques pointés en direction du territoire des États-Unis depuis l’île de Cuba, qui ont mené les deux blocs au bord de la guerre nucléaire. » Ce bref résumé signé Wikipedia rappelle la tension existante en ce mois de juillet 1962.

Le célèbre J.Edgar Hoover, directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI), a reçu le 13 juillet 1962 un rapport confidentiel de sécurité nationale concernant Marilyn Monroe. L’informateur serait José Bolaños, un scénariste, réalisateur et producteur de cinéma mexicain, ami de l’actrice. Le Mexicain avait rapporté que Marilyn Monroe s’entretenait avec un des frères Kennedy (Bobby) de questions politiques importantes, comme l’aspect moral des essais nucléaires (nombreux à cette époque). Des confidences qui posaient problème puisque Marilyn (écoutée à son domicile) avait des communistes dans son entourage, comme le (surveillé) activiste Frederick Vanderbilt Field.

Suite à ce rapport et un entretien avec J.Edgar Hoover, Bobby Kennedy coupa brusquement tout contact avec Marilyn Monroe. Sans que l’actrice ne sache pourquoi. JFK, maintenant Bobby, elle vécut très mal cette cassure avec les deux frères Kennedy en peu de temps, et sans explications. De quoi la blesser (elle qui craignait par dessus tout le rejet) et la rendre furieuse quant à la façon de faire.

Fin juillet, Marilyn Monroe montra son carnet rouge à son ami Robert Slatzer. On y trouvait des affaires d’Etat confiées par Bobby . Pourquoi ces notes ?  « Bobby aime parler des questions politiques. Un jour il s’est mis en colère contre moi parce que je ne me souvenais pas de ce qu’il me disait », avait expliqué Marilyn. Avant d’ajouter : « Il se  pourrait que je donne une conférence de presse, j’ai beaucoup à dire. »

Entre affaires privées et politiques concernant John et Bobby Kennedy, l’actrice en savait assez pour faire chuter la présidence. Aurait-elle parlé si elle avait vécu plus longtemps ?

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Close

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur