HumeursL'amour est en villeRassembler ce qui est épars

L’amour, masculin ou féminin ?

Partager

Le mot « amour » apparaît dans la langue française lors des serments de Strasbourg (le 14 février 842) qui constituent « l’acte de naissance de la langue française » dans le cadre d’un accord politique d’envergure historique. Comme vous l’aurez remarqué, un 14 février, jour de la Saint Valentin… Mais il s’agît ici de « l’amour de Dieu ».

L’amour, masculin ou féminin ?

« Les trobadours l’emploient au féminin, c’est normal puisqu’ils aiment vanter la beauté féminine explique Bernard Fripiat, historien belge de la langue française. Hélas, en latin, amor est masculin. Conséquence, les puristes préfèrent le masculin. Prudente, l’Académie, en 1694, accepte les deux. Et Molière parle d’une amour. De 1718 à 1762, l’Académie le voit masculin, et féminin en poésie. Principe dont se moquent nos philosophes. Rousseau parle d’une « amour paternelle ». De 1788 à 1935, l’Académie le déclare féminin, quelques fois au singulier et presque toujours au pluriel… Et quand l’Académie prend une décision, toute la francophonie doit obéir dans les 24 heures. Aujourd’hui, l’Académie dit que c’est un nom masculin. Mais elle précise qu’on le rencontre au féminin soit dans un usage populaire, soit dans une langue littéraire assez recherchée. Et elle cite Raymond Queneau avec « cette amour curieuse ». De tout temps amour a hésité entre masculin et féminin… Finalement, c’était le moins que l’amour puisse faire. »

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur