Marilyn Monroe

1er juin 1962 – Le jour de son 36e anniversaire, la machine s’accélère pour Marilyn Monroe

Fox, Kennedy... la star se retrouve dans un étau

Partager

Deux jours après le retentissant « Happy Birthday Mister President » (voir ici), Marilyn Monroe se présente à 6h15 au tournage de Something’s Got to Give.  Le lendemain, c’est la scène de la piscine qui doit être tournée. L’attachée de presse Pat Newcomb  conseille au photographe  Lawrence Schiller de ne pas rater cela supposant que l’actrice allait effectivement tourner nue le bain de minuit programmé, sans maillot chair. Ce qu’elle fit. A presque 36 ans, Marilyn Monroe se devait de montrer que son corps était toujours magnifique.

A l’arrivée, quatre heures dans l’eau, et une sorte de « buzz » pour l’époque. Les clichés rapportent 150.000$ aux deux photographes sur place. 24 heures plus tard, les dirigeants de la Fox regardent les rushes, ils sont conquis.

Le lundi 28 mai, tout le monde constate sur le plateau que  Marilyn Monroe va mal. Secouée par  George Cukor, le réalisateur, elle part en courant jusqu’à sa loge. Quelque chose de terrible lui est visiblement arrivé lors du week-end. Quoi ? Mystère. On suppose qu’elle a été informée qu’elle ne verrait ni même ne parlerait plus jamais à John Kennedy.  Pat Newcomb, l’attachée de presse de Marilyn Monroe, amie des Kennedy, a  passé le week-end chez l’actrice équipée de calmants. Peut-être par peur qu’elle n’appelle un journaliste et ne révèle tout de sa relation avec le président.

Le mardi 29 mai, Marilyn Monroe revient sur le plateau, plus forte. Elle semble avoir digéré son gros souci. Elle enchaîne. Jusqu’au 1er juin, jour de son 36e anniversaire. Le dernier jour de tournage de la plus grande des stars du cinéma. Au terme de cette journée anormalement fraîche pour Los Angeles,  Marilyn se  rend à un événement contre la Dystrophie musculaire. Elle passe du temps avec des enfants myopathes. Un moment qui provoque le retour de sa sinusite chronique

Le mardi 5 juin, Samuel Rosenman, président du conseil d’administration de la Fox, décide de la renvoyer et de réclamer un  million de dollars de dommages et intérêts suite à deux jours d’arrêt-maladie. Une nouvelle qui anéantit l’actrice. D’autant plus que la Fox orchestre une campagne pour la discréditer publiquement. Elle trouve en Darryl Zanuck, l’ancien patron de la Fox, un allié. Il lui promet de reprendre le contrôle du studio, et qu’elle tournera bien la fin de  Something’s Got to Give.  Dean Martin, son partenaire dans le film, décide de quitter le film s’il ne se fait pas avec Marilyn.

Du 20 juin au 15 juillet, Marilyn Monroe contre-attaque et accorde interview sur interview. Durant cette période, elle voit souvent Bobby Kennedy. Le ministre de la Justice aurait fait pression sur Samuel Rosenman qui dirige la Fox pour qu’elle finisse bien le film.  Résultat, le contrat avec la Fox est renégocié à l’avantage de la star. Qui décroche un contrat supplémentaire pour une comédie musicale : What a Way to Go.

L’intervention de Bobby Kennedy faisait-elle partie d’un deal avec Marilyn Monroe ? A savoir rester à l’écart de JFK ? Quoi qu’il en soit, l’actrice attend avant de signer son nouveau contrat à un million de dollars. Le 25 juillet,  Darryl Zanuck tient parole en reprenant la tête de la Fox. Marilyn Monroe n’a plus besoin d’intervention de la part de Bobby Kennedy. Elle peut finir  le tournage de Something’s Got to Give. Elle aurait dû finir le tournage de Something’s Got to Give… Elle mourra dans la nuit du samedi 4 août.

« Maintenant je me consacre à mon travail et aux relations avec les quelques personnes sur lesquelles je peux vraiment compter. La célébrité passera et alors, au revoir, célébrité  je t’ai eue ! Si elle passe, j’ai toujours su qu’elle était inconstante. Ce sera quelque chose que j’aurai connu mais ce n’est pas ma vie. »

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Close

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur