GnosisRassembler ce qui est épars

Révélation

Partager

A ce stade de notre histoire, il est temps de faire une synthèse et de pousser le curseur.

  • La physique quantique nous montre que la causalité n’est pas la règle, mais qu’il est question de probabilités, d’aléatoire
  • Le Big Bang est une singularité intrigante et tout l’univers part d’un unique atome primitif qui est dans une expansion de plus en plus rapide. L’univers (essentiellement fait de matière et d’énergie noire) est homogène et isotrope. Tout n’est qu’Un. L’intrication est totale
  • L’observation et l’intention créent la réalité (principe quantique)
  • Le temps n’est pas linéaire, il ne peut être dissocié de l’espace, il existe quatre dimensions, le bloc passé-présent-futur est mouvant

Donc, en poussant le curseur, il est concevable que l’intention noble appelle le dessein (qui se manifeste par des synchronicités) et place le vivant sur une ligne en harmonie avec l’essence même de l’univers, et son origine de l’ordre de l’atome. Autrement dit, en étant léger (dans une forme de lâcher-prise, sans quête de pouvoir, de gloire ou de satisfaction de l’ego) mais au travail, tout en disposant d’une mécanique du cœur (généreuse, fine, par don de soi), chacun peut se placer sur un chemin salutaire pour lui et ce qui n’est pas lui. Et tout s’aligne en conscience par intrication grâce à des hasards favorables (sans causalité). La connaissance, l’intelligence et la sagesse mènent à l’amour inconditionné, véritable. S’en rapprocher est l’unique dessein. Sans attente d’un retour sur investissement. D’ailleurs, attendre quelque chose, c’est être moins libre.

Tags

Articles liés

Laissez un commentaire

http-www-lizakeen-com
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Bloqueur détecté

Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur